Trans-sur-Erdre

Histoire

L'origine de Trans est difficile à définir. L'étymologie du nom de la commune n'est manifestement pas latine.

Trans sur Erdre serait une ancienne trève de Mouzeil (une trève en Bretagne étant une succursale de paroisse, subdivision rendue nécessaire par l'éloignement du lieu de culte paroissial. Ce terme religieux ayant le sens de quartier).

On trouve dans les textes anciens les appellations suivantes : Trento en 1145, Trent en 1235, Trant au XIVème  siècle puis Trans.

Dans son patrimoine, on retrouve :

  • l'église Saint Pierre aux liens et Saint Mandé (1875). Cette église remplace un édifice du XIème siècle qui possédait un chevet (coeur) de 1524. La première pierre est bénite le 6 avril 1875 et la tour le 21 mai 1877. Le clocher est construit vers 1929. La flèche qui surmonte le clocher s'élève à 53 mètres. 
    Dans l'église vous pouvez y retrouver un autel en bois sculpté et peint du XVIIIème siècle et deux quenouilles de rosières du XIX ème siècle.
  • A l'est du bourg se trouve un calvaire. Autrefois c'était la Chapelle Saint Mandé qui servait aussi de maladrerie (léproserie). Elle fut ruinée à la Révolution, démolie en 1874 et remplacée par ce calvaire. 
  • L'ancien presbytère a été édifié par l'abbé Nicolas de Centivy, curé de la paroisse de 1696 à 1733.
  • L'école du Sacré-Coeur (face au terrain de football) a été édifiée par l'abbé Niel. Elle était réservée aux filles et confiée aux soeurs de Saint Paul de Chartres.
  • Le pont du Theil de style Gallo-Romain date des XX-XIIIème siècles. Ses 44 m de longueur et sa largeur attestent de l'importance des convois qui transitaient par cet axe routier. Ce pont servait notamment pour le transfert de minerai de fer entre Nantes et Moisdon la Rivière.
    Malheureusement la création d'autres passages sur l'Erdre aux XVIII et XIVème siècles  fit perdre sa prospérité à Trans sur Erdre et ce pont abandonné fut recouvert par la végétation.  Il a été restauré de 1972 à 1975 par les habitants de Trans sur Erdre et son curé pour lui redonner vie et personnalité. Depuis, un spectacle son et lumière porté par l'Association  TRANSMISSION s'y déroule chaque année.

Blason

D'azur au pont d'or à trois arches mouvant des flancs ; au franc canton d'argent chargé de trois mouchetures d'hermine de sable posées en 2 et 1.

Les mouchetures d'hermine évoquent le blasonnement d'hermine plain de la Bretagne, rappelant l'appartenance passée de la ville au duché de Bretagne.

Le blason a été conçu par François Picard-Destelan (conformément à une délibération municipale du 30 juin 1988).

Maires et conseils municipaux

Les archives retrouvées en Mairie ont permis de remonter jusqu'en 1790 pour connaître le magistrat de la commune.

Vous trouverez dans les documents ci-dessous les officiers publiques, maires et conseillers municipaux repertoriés qui ont officié sur la commune de Trans sur Erdre

Trans sur Erdre en quelques chiffres

Commune rurale de la Haute Vallée de l'Erdre, au nord du Pays d'Ancenis, Trans sur Erdre est composé d'un bourg principal et de 32 hameaux plus ou moins grands. 

  • Elle s'étend sur une surface de 23 km²
  • Sa population est de 1 102 habitants en 2020 (source INSEE)
  • Ce qui représente 48 habitants/km²


La commune dépend du canton de Nort s/Erdre et de la 6ème circonscription de la Loire-Atlantique.

 

Vers le haut